DEUX VIDÉOS SUR L AMOUR INCONDITIONNEL

DEUX VIDÉOS SUR L AMOUR INCONDITIONNEL

La deuxième vidéos est un petit plus par rapport à la première. Dans ces vidéos vous trouverez des petits trucs et astuces pour aider à une meilleure gestion e l’ego et de nos mouvements intérieurs :

Retrouver son centrage et un aspect de l‘amour inconditionnel.

 

Cet amour inconditionnel est l’énergie qui nous permettra de sortir de la dualité.

L’ego n’aime pas ces termes et souvent il nous invite à voir cela plutôt comme étant une forme de laxisme, une forme de lâcheté, de faiblesse, mais en réalité, il n’en est rien.

Il s’agit ici de la seule force, avec le pardon auquel elle s’apparente, qui soit capable de faire naitre une autre voie et de nous faire entendre une autre voix ; celle de l’Esprit Saint…

L’idée, c’est de ne plus juger un événement en lui donnant le droit de faire partie du monde de la dualité.

Ce monde de dualité est ce qu’il est ; un espace où l’on expérimente les opposés. Si la bravoure y existe, c’est aussi avec la lâcheté. Le beau avec le laid. etc. Cet espace ne sera jamais autrement. Il ne le peut pas ! sinon, ce serait l’unité. Donc plus d’ego et e division.

C’est un espace illusoire créé par notre esprit divisé et qui ne répond pas à l’unité. Quand vous voulez sortir d’une pièce, vous prenez une porte et vous rentrez dans une autre pièce. Est-ce que la première a disparu ? A votre vue, oui. Mais en réalité, même si vous ne pouvez plus la voir, elle est toujours là. C’est comme cela que nous changerons d’espace. En ouvrant une autre porte et en quittant l’espace de la dualité. Vous ne transformerez pas la dualité pour la rendre plus acceptable. Vous la quitterez ! Ce sera votre choix.

Pour nous aider dans ce mouvement, nous avons l’amour inconditionnel et le pardon.

Le pardon envers nos frères et sœurs et à nous mêmes, (surtout nous mêmes), pour ce jeu de rôle que nous entretenons tous, où nous passons du bourreau à la victime et vis versa, de vie en vie, voire même dans une vie. On peut jouer ce jeu bien longtemps et apprendre à petite goute à pardonner, à voir dans l’autre soi-même. Cela peut durer longtemps. Ou, on choisi de raccourcir le parcourt des réincarnations avec l’amour inconditionnel et le pardon.

Autrement dit, l’amour inconditionnel et l’outil qu’il nous faut pour ouvrir la porte qui donne sur une autre pièce, celle où réside l’espace unité.

L’idée c’est de ne pas rendre réel quelque chose qui ne l’est pas. Si l’on juge quelque chose, énergétiquement on le cristallise, on lui donne donc une forme tangible et nous l’interprétons selon les modalités de notre prisme intérieur façon ego, qui ne sait pas voir la réalité vraie. Nous l’avons qualifié de notre interprétation du moment !

S’il faut agir, nous le ferons. Mais pas avec les arguments de l’ego, ni avec les émotions qu’il sait susciter. Nous pourrons agir pour nous, pour aller vers le meilleur et non contre une situation ou quelqu’un. Ce qui ne fait que renforcer la séparation,l’illusion et active le retour de l’énergie que nous aurons manifesté.

Ce n’est pas toujours facile de prendre les choses dans ce sens. Pourtant pour ceux qui veulent sortir du domaine de l’ego, de la séparation et de la souffrance, c’est la voie du milieu. C’est la voie qui nous libère de notre monde créé de toute pièce par l’interprétation et la perception que nous en avons. En changeant ces interprétations et ces perceptions, nous pouvons y voir autre chose, comme peut être, la main en action du St Esprit qui cherche au travers de nos fausses créations, de nos expériences guidées par l’ego, à nous faire avancer vers plus de conscience, de paix et de compassion.

Je pense que vous avez tous fait des expériences peux sympathiques et qui au bout du compte, quand vous vous êtes donnés l’autorisation de les voir autrement, vous en avez retirés un mouvement de conscience et un nouveau choix à faire… et peut être plus de vérité sur votre chemin.

De cœur à cœur

Évelyne pour www.retourversl1.com

Si vous partager cet article, merci de le garder dans son intégralité ainsi que sa source.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*