Les prises de conscience et l’unité

Comprendre autrement les prises de conscience et avancer sans culpabilité….

soleil interieur

les prises de conscience, c’est un peu de lumière dans notre monde intérieur!

         Dans cette réalité, nous avons la conscience dualiste de ce que nous pourrions catégoriser sous les termes de : » bon ou de mauvais ». Ceci ne reflète en rien la vérité, car cela reste très subjectif.Tout dépend des données que nous avons dans notre ordinateur de bord, nos « mémoires », et la perception, autrement dit, l’interprétation que nous en faisons. Il y a pourtant un domaine où nous pouvons aller au delà de cela, c’est dans nos prises de conscience.

       Les prises de conscience ne fonctionnent pas comme notre « conscience des choses », elles appartiennent plus à ce qui est au delà de l’ego et nous sont transmises de façon directe, intuitivement. Ce sont des évidences qui s’imposent comme des vérités. On sait à l’intérieur de nous, que c’est le bon chemin. Mais, même si ces prises de conscience sont comme un chemin que l’on suit et qui nous amène vers d’autres prises de conscience et que cela reste dans le mouvement, nous savons que la vérité que nous avons aperçue dans une prise de conscience sera agrandie, élargie par d’autres prises de conscience.

Les prises de conscience ouvrent sur la connaissance.

       Quelque fois l’ultime ne peut pas nous être donné d’un coup. Comme je le disait au début des formations que je proposais : « on ne peut donner à la conscience, que ce qui pour le moment parait acceptable. »

       Autrement dit, pour déjouer l’ego, notre mental inférieur, il leur sera donné que ce qu’ils pourront digérer au mieux. La confrontation direct avec la vérité n’est pas toujours souhaitable. Nous avons besoin de démonté et démontrer les mécanismes erronés de l’ego, pour que notre esprit (l’esprit pris dans l’ego) puisse accepter de se dissocier de celui-ci.

       D’autre part en jouant au jeu de l’ego qui est celui de « la preuve à l’appui », nous utilisons un outil dans lequel l’ego croit, et qu’il peut difficilement remettre en cause. Il manque d’argument pour cela. 

       L’ego qui appartient au monde dans lequel nous sommes aujourd’hui et avec lequel nous devons composer a son rôle à jouer ici. Il y a sa place. Mais si nous voulons sortir de ce monde dualiste et reprendre le chemin de l’unité, le temps que nous devons passer ici peut être employé à apprendre la maîtrise de celui-ci pour voir l’amour derrière toutes choses, tout en étant encore dans une réalité dualiste et donc illusoire. 

En complément de ces quelques mots… une petite vidéo

De cœur à cœur

Evelyne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*